Comparer les livrets d’épargne, livrets bancaires, et autres placements en France

Découvrez les differents livrets et produits d'épargne en France, les avantages et inconvénients de chacun, et comparez-les.

Posted

Fact checked

Votre épargne est un composant essentiel de votre vie financière, qui vous permet de mettre de l’argent de côté et, plus importante encore et contrairement à un compte courant, de le faire croître. Il y a de nombreuses bonnes raisons d’épargner votre argent, mais quelle que soit la nature de vos projets, le plus important est de trouver un ou des comptes d’épargnes qui conviennent à votre situation. Poursuivez votre lecture de ce guide pour comprendre tout ce qu’il faut savoir sur les livrets d’épargne, et les comparer entre eux.

Qu’est-ce qu’un livret d’épargne ?

Ce sont des comptes bancaires qui ont pour fonction de protéger et faire croître votre argent grâce aux intérêts qu’il gagne. Il y a deux types de comptes d’épargnes :

  • les livrets d’épargne réglementés dont le taux d’intérêt est fixé par l’état et qui sont (pour la plupart) non imposables
  • les livrets bancaires non réglementés, dits aussi « comptes d’épargne » ou « comptes sur livret », qui sont imposables mais dont le taux d’intérêt n’est pas fixé par l’état

Dans les deux cas, votre argent est garanti par l’état, ce qui veut dire que les livrets ou comptes d’épargne sont l’une des façons les plus sûres d’investir votre argent.

Comment comparer les livrets et comptes d’épargne

Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération quand vous comparez les placements d’épargne :

  • Taux d’intérêt. C’est sans doute le facteur le plus important, puisqu’il détermine la vitesse à laquelle votre argent croîtra. Les taux d’intérêt peuvent être fixes ou peuvent varier avec le temps ou le solde du livret. Nous expliquons les taux d’intérêt en plus de détail plus bas.
  • Les frais de compte. Les livrets réglementés sont sans frais de gestion, quelle que soit la banque ; quant aux livrets bancaires, ce sont fixés par la banque en question, et donc à prendre en considération lors de votre choix. Il peut y avoir des frais si vous ne faites pas de versements réguliers, par exemple, ou si le solde est inférieur à un certain montant.
  • Disponibilité des fonds. La disponibilité des fonds varie selon le produit et la banque. Beaucoup vous donnent accès libre à votre argent, alors que d’autres ont des conditions de retrait selon la durée du placement, le solde, etc. Généralement, les fonds d’un livret bancaire et des livrets réglementés les plus communs sont disponibles quand vous le souhaitez.
  • Plafond. En règle générale, les comptes les mieux rémunérés ont les plafonds les plus bas. Par exemple, les livrets réglementés sont tous plafonnés mais proposent des taux d’intérêt plutôt avantageux, alors que les livrets bancaires ne sont généralement pas plafonnés, mais rapportent moins en intérêts.
  • Conditions d’accès. Il peut être nécessaire de détenir un compte courant chez la banque en question, et certains livrets ne sont accessibles qu’une fois que vous en détenez d’autres (par exemple, le Livret 2A d’HSBC n’est disponible qu’une fois le plafond du Livret A atteint).

    Les Livrets Réglementés

    Vous avez probablement déjà entendu parler du premier type, notamment le Livret A, qui est sans doute le livret réglementé le plus commun en France. « Réglementé », ça veut dire que c’est l’état qui fixe le taux de rémunération (le taux d’intérêt), le plafond maximum, et certaines autres caractéristiques comme la fréquence des versements ou des retraits. Une banque peut proposer un ou plusieurs comptes d’épargne, ou aucun. Voici les livrets réglementés disponibles en France :

    Quelles banques proposent quels livrets ?

    Ce n’est pas toutes les banques qui proposent tous les livrets réglementés. Vous pouvez voir ci-dessous les différents produits d’épargne réglementés que proposent les principales banques traditionnelles et digitales en France.

    Toutes les banques traditionnelles proposent l’ensemble des livrets d’épargne, à l’exception de HSBC qui ne propose pas de LEP.

    Les banques digitales font souvent l’impasse sur les livrets les moins populaires, c’est-à-dire, LEP, CEL, PEL et PER :

    Les livrets bancaires non réglementés

    En plus des livrets réglementés par l’état, chaque banque propose sa propre gamme de livrets bancaires non réglementés, dont les taux et modalités de versement et retrait ne sont pas réglementés par l’état. Ces derniers ont généralement, mais pas toujours, un taux d’intérêt moins avantageux, mais un plafond plus élevé, ce qui permet de faire fructifier une somme plus importante d’argent. Les livrets non réglementés sont donc surtout intéressants dès lors que l’on a atteint le plafond des livrets réglementés — sauf dans le cas d’une période promotionnelle d’intérêt élevé.

    Les périodes promotionnelles

    De plus en plus, pour encourager les clients actuels et prospectifs à ouvrir un compte d’épargne, les banques proposent des périodes promotionnelles à l’ouverture du compte. Par exemple, le Livret Bienvenue de Crédit Mutuel propose un taux d’intérêt très intéressant de 1,5 % pendant les premiers trois mois (jusqu’à 20 000 €), après quoi le taux baisse à 0,10 %.

    Il existe d’autres types de promotions. On peut être mieux rémunéré en ayant placé une somme d’argent plus importante. Par exemple, chez Hello bank!, le taux d’intérêt passe de 0,10 % à 0,15 % après 49 999 €, et monte à 0,20 % à partir de 100 000 € épargnés. Chez monabanq, le taux d’intérêt du Livret Croissance monte par 0,10 % chaque année, jusqu’à 0,45 %.

    Fiscalité des livrets bancaires

    Finalement, il faut savoir que les livrets bancaires sont soumis aux impôts et aux cotisations sociales, contrairement aux livrets A, LDDS, LEP et Jeune. Les épargnants ont le choix entre un taux fixe de 30 % (12,8 % d’imposition fiscale et 17,2 % de prélèvements sociaux), dit le prélèvement forfaitaire unique (PFU), ou une taxation au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Quel que soit le taux choisi, il s’applique à la totalité des « biens mobiliers » : les actions, les parts sociales, les obligations, les titres de créance, les livrets bancaires, etc.

    Les fonctionnalités d’épargne non-rémunérés des néobanques

    La plupart des néobanques comme N26, Monese et Revolut ne proposent pas de livret d’épargne proprement dit avec un taux de rémunération, mais souvent un ou plusieurs comptes ou sous-comptes qui permettent de mettre de l’argent de côté, avec des fonctionnalités (objectifs, versements réguliers, etc.) qui nous aident à épargner. Mais votre argent ne bénéficie point d’un taux d’intérêt, ce qui limite beaucoup l’intérêt de ces fonctionnalités d’épargne.

    Comparer les livrets bancaires en France

    Voici les comptes d’épargnes non réglementés proposés par des banques traditionnelles et en ligne en France :

    BanqueProduitIntérêtsDépôt min.Plafond (€)
    PSA BanqueDostingo0,80 %010 000 000
    Hello bank!Livret d’épargne Hello0.10% jusqu’à 49 000 €
    0.15% jusqu’à 100 000 €
    0.20% à partir de 100 000 €
    10Aucun
    FortuneoLivret+0.10 %1010 000 000
    Livret+ Jeune1 %1010 000
    INGLivret Épargne Orange0.03 %103 000 000
    BoursoramaCompte sur Livret0.05 %10Aucun
    monabanqLivret Croissance0.05 % + 0.10 % / an jusqu’à 0.45 %1025 000
    Livret d’Épargne Monabanq0.05 %10Aucun
    B for BankLivret d’épargne BforBanque0.10 %1004 000 000
    Orange BankLivret Orange0.30 %10Aucun
    N26Espaces00Aucun
    bunqValable pour tous les comptes0.27 %0Aucun
    MoneseCagnottes00Aucun
    RevolutCoffres00Aucun
    LCLCompte sur Livret0.05 %10Aucun
    Livret Cerise0.20 % jusqu’à 20 000 €, puis 0.05 %10Aucun
    Société GénéraleCompte sur Livret0.10 %10Aucun
    Livret Épargne Plus Société Générale0.05 % + 0.25 % sur l’épargne restée plus de 6 mois10Aucun
    BNP ParibasCompte Épargne0.05 %10Aucun
    Compte Épargne Innovation1.25 % jusqu’à 1 600 €, puis 0.05 %10Aucun
    La Banque PostaleLivret Jeune Swing (12 – 25 ans)1 %101 600 €
    HSBCLivret HSBC 2A0.25 % jusqu’à 20 000 €, puis 0.10 %100Aucun
    Livret HSBC Épargne0.10 %100Aucun
    Compte sur Livret0.10 %10Aucun
    Crédit AgricoleCompte sur Livret0.05 %10Aucun
    Livret Jeune Mozaïc0.75 %101 600 €
    Crédit MutuelLivret Orange0.10 %10Aucun
    Livret d’Épargne pour les Autres0.15 % à vous, 0.15 % à des associations humanitaires10Aucun
    Livret Bienvenue1.5 % pour 3 mois (jusqu’à 20 000 €), puis 0.10 %1050 000

    Informations en date du 30/05/2020

    Comment fonctionnent les taux d’intérêt

    Si ça peut sembler plutôt compliqué, avec des termes comme « taux variable » et «l’intérêt composé » (nous en reviendrons), les taux d’intérêt reviennent pourtant à un principe assez simple : en échange de pouvoir investir votre argent, les banques vous versent une partie des gains. Le montant que vous « gagnez » est déterminé par deux facteurs : la somme tenue dans le compte, et le taux d’intérêt. Le taux d’intérêt est toujours exprimé en pourcentage : 2 %, 5 %, etc. Plus le taux est élevé, et plus vous gagnez. Prenez un exemple très simple pour commencer : une somme de 1000 € et un taux d’intérêt de 1 % (un taux tout à fait intéressant) :

    1000 € x 1 % = 10 € (Autrement dit, 1 % de 1000 € est 10 €)

    Cela veut dire que vous gagnez 10 € d’intérêt. À la fin de la période (généralement un an), la banque vous verse 10 €, et votre épargne monte de 1000 € à 1010 €. C’est pratique, non ?

    Le calcul par quinzaine

    En réalité, c’est un peu plus compliqué, puisque—si l’on prend les bonnes habitudes—on ajoute de l’argent à l’épargne de temps en temps (par mois, par trimestre ou par semestre, par exemple). Ces versements peuvent être réglementés par l’état ou la banque (c’est notamment le cas du PEL où l’on a pour obligation de verser 540 € par an), ou déterminés par l’épargnant. Pour la plupart des livrets, réglementés comme non réglementés, les intérêts sont calculés « par quinzaine », c’est-à-dire, tous les 15 jours.

    Par conséquent, vous êtes récompensé pour l’argent que vous rajoutez au cours de l’année (et pénalisé pour l’argent que vous retirez).

    Pour calculer les intérêts par quinzaine, il suffit de savoir qu’il y a 24 quinzaines dans l’année. On divise donc le calcul des intérêts ci-dessus par 24, pour obtenir les intérêts de la quinzaine en question. Les intérêts gagnés pour une quinzaine sur 1000 € à taux d’intérêt de 1 % sont donc :

    1000 € x 1 % / 24 = 0,41 €

    Si vous ne rajoutez rien à votre épargne pendant un an (24 quinzaines), à la fin de l’année, vous aurez gagné en intérêts :

    0,41 € par quinzaine x 24 quinzaines par an = 10 €

    Par contre, si vous rajoutez 100 € chaque mois (c.-à-d., toutes les deux quinzaines), vous gagnez plus :

    1000 € x 1 % / 24 x 2 = 0,82 € (gagné en janvier)

    1100 € x 1 % / 24 x 2 = 0,91 € (gagné en février)

    2100 € x 1 % / 24 x 2 = 1,00 € (gagné en décembre)

    Après un an, on rajoute toutes les quinzaines, et cette somme vous est versée par la banque. Cela permet à la banque de prendre en compte les mouvements sur votre compte d’épargne tout au long de l’année.

    L’intérêt composé, qu’est-ce que c’est ?

    Grosso modo, c’est l’intérêt sur l’intérêt. Après la première année, vos intérêts vous sont versés. Dans l’exemple ci-dessus, vous avez gagné 15,50 €. Avec les versements de 100 € par mois (soit 1100 € rajouté au cours de l’année), vous finissez le mois avec un montant final de 2115,50 €. C’est ce montant qui sera utilisé en début de l’année prochaine — vous gagnez donc de l’intérêt sur votre investissement, et sur l’intérêt qu’il gagne. Moins la période est longue, est mieux vous gagnez. Le plus avantageux est donc l’intérêt composé calculé tous les jours, comme nous le voyons dans cet exemple :

    Livret UnLivret DeuxLivret Trois
    Intérêt composéQuotidienMensuelAnnuel
    Dépôt initial5000 €5000 €5000 €
    Versement mensuel500 €500 €500 €
    Taux d’intérêt5 %5 %5 %
    Solde après 5 ans39 931,81 €30 919,83 €39 788,28 €

    En France, par contre, ça joue peu, puisque les intérêts sont versés généralement à la fin de l’année (donc une période d’intérêt composé annuelle), du moins pour tous les livrets réglementés.

    Questions fréquentes

    Go to site